Lille: "On bloque les conducteurs UberPOP et on appelle la police", dit un taxi

par BFMTV

Les taxis passent la seconde à Lille pour lutter contre les chauffeurs UberPOP. Ils organisent des guets-apens depuis jeudi. "On filme la commande. On bloque la voiture, on bloque le conducteur UberPOP et on appelle la police pour faire constater le délit. On ne va pas arrêter", prévient Bruno Lambrechts, membre de l’Union nationale des Taxis du Nord. UberPOP affirme de son côté que son application mobile, qui organise le transport entre particuliers, ne contrevient pas à la loi. Mais le gouvernement a annoncé jeudi qu'il avait saisi le délégué national de lutte contre la fraude pour combattre ce type d'activité "totalement illicite et incontestablement illégale".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.