Les Z'Amours : Tex s'en prend à son successeur, Bruno Guillon

par 6MEDIAS

Évincé de France 2, fin 2017, Tex livre à nouveau son analyse de ce sombre épisode de sa vie. Dans une interview accordée à Télé Loisirs, l'animateur, limogé de la chaîne publique pour une blague sexiste lors d'une apparition sur C8, revient sur la liberté d'expression dont il bénéficiait sur le plateau de l'émission Les Z'Amours. "Je savais que je pouvais déconner et improviser des blagues. J'avais une grande liberté dans cette émission, liberté qu'on retire de plus en plus aux animateurs. On leur demande d'avoir de moins en moins de personnalité, de mettre une oreillette et d'avoir un prompteur. Ce que j'ai toujours refusé en dix-sept ans !", précise l'humoriste, avant de s'en prendre à Bruno Guillon, qui le remplace dans l'émission dédiée aux amoureux. "Je sais, par exemple, que mon successeur a une oreillette : on a tué sa liberté d'expression et il a dit oui...", estime encore l'animateur, qui précise que malgré son éviction de France 2, son public continue à la soutenir. "Les gens dans la rue me font parfois des petits clins d'œil", détaille ainsi Tex, quelques mois après son départ de la chaîne publique.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.