Les USA "ne cèdent pas aux menaces" après l'attaque de leur ambassadeur en Corée du Sud

par euronews-fr

Une déclaration du secrétaire d'État John Kerry. Mark Lippert, l'ambassadeur américain à Séoul a été blessé à l'arme blanche. L'auteur présumé de l'attaque, un militant nationaliste opposé à l'alliance militaire entre son pays et les Etats-Unis a été immédiatement arrêté. Ses motivations restent floues. Alors que la présidente sud-coréenne a dénoncé un "attentat contre l'alliance américano-coréenne", la Corée du Nord a qualifié l'agression de "juste châtiment pour les bellicistes américains avec la tenue d'exercices militaires conjoints entre les Etats-Unis et la Corée du Sud", selon l'agence officielle KCNA. Une réaction qui a suscité la colère de nationalistes sud-coréens qui ont brûlé des photos du dictateur de Pyongyang, Kim Jong-Un. Mark Lippert a été opéré avec succès de deux profondes entailles à la joue et à la main droite ce qui lui a valu 80 points de suture. Il a confirmé sur Twitter qu'il allait mieux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.