Les migrants cherchent refuge après l'évacuation de la «jungle»

par Libé Zap

Alors que les destructions à grande échelle se poursuivent, des migrants errent toujours vendredi à Calais. Certains sont candidats au départ vers des centres d’accueil, d'autres restent bien décidés à passer en Angleterre. A Paris, le camp situé près des stations de métro Jaurès et Stalingrad s'étire. Si la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, «il n'y a pas d'arrivée massive de Calais sur Paris», des élus locaux s'inquiètent de l'augmentation soudaine du nombre de migrants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.