Les mesures d’Annick Girardin pour lutter contre l'insécurité à Mayotte

par BFMTV

La ministre des Outre-mer Annick Girardin s'est rendue à Mayotte ce lundi pour rencontrer les Mahorais, lesquels se disent "à bout" face à l'insécurité qui règne sur l'île. Lors de ce déplacement, la ministre a annoncé des mesures qui n'ont toutefois pas permis d'endiguer le mouvement populaire qui secoue Mayotte depuis quatre semaines. Parmi les mesures annoncées, il y a d'abord le maintien sur place des 60 gendarmes mobiles arrivés au début du mois. Puis, dans un second temps, 20 gendarmes et policiers supplémentaires seront affectés à la sécurité de l’île. La ministre a promis un crédit de 330.000 euros pour la prévention de la délinquance, notamment à travers le développement de la vidéo surveillance. Qualifiées de "mascarades", les mesures n'ont pas convaincu et la grève est maintenue.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU