Les jeunes otages libérés au Nigeria, les autorités nient avoir versé une rançon

par euronews (en français)

Des centaines de mineurs avaient été enlevés vendredi dernier par des hommes armés, surnommés "bandits" dans cette région du Nigeria. Un rapt par la suite revendiqué par Boko Haram.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.