Les démineurs et les enquêteurs poursuivent leurs...

par euronews (en français)

Une partie du bâtiment s'est effondrée hier rendant encore plus compliqué les investigations. L'attaque revendiquée par le chef des shebabs somaliens qui en a promis d'autres a fait au moins 61 morts parmi les civils. Six soldats kenyans ont été tués ainsi que cinq assaillants

...

http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.