Le traitement des fichés S mis en cause par la droite et l'extrême droite

par Libé Zap

La question du traitement des personnes fichées S cristallise depuis deux jours le débat politique. Alors que les élus de droite et d'extrême droite réclament, quelques jours après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), des mesures telles que la rétention de ces personnes, ou d'une partie d'entre elles, le gouvernement s'y refuse et accuse de la droite de «Guantanamoïsation». Ce vendredi, plusieurs élus Les Républicains et Front national ont tenté de défendre leurs propositions sur les matinales.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.