Le professeur français exécuté aurait fait l'objet d'une "fatwa", 15 personnes sont en garde à vue

par euronews (en français)

Des opérations de police sont lancées contre les milieux islamistes et les imams radicaux. Le ministère de l'Intérieur affirme qu'une "fatwa" avait été lancée contre Samuel Paty, le professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine.View on euronews

Vos réactions doivent respecter nos CGU.