Le président de la Chambre syndicale des artisans taxis appelle «à la levée du blocus»

par libezap

Pneus brûlés, personnes agressées, voitures pillées : de violents débordements sont survenus jeudi lors d'une manifestation des chauffeurs de taxis contre l'application UberPop. Alors que le gouvernement appelle à l'apaisement et tente de trouver des solutions face à la situation alarmante, le président de la Chambre syndicale des artisans du taxi appelle «à la levée du blocus». «Nous sommes pour le dialogue, toujours le dialogue», a déclaré Christian Delomel vendredi matin sur Europe 1. «Ce n'est pas que les véhicules UberPop, c'est tout les véhicules de VTC qui doivent être saisis», ajoute-t-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.