Le pays dit Adieu à Johnny, "une part de la France"

par afp

Johnny Hallyday était "une part de nous-mêmes, une part de la France", a déclaré samedi 9 décembre Emmanuel Macron, dans son éloge funèbre à "l'idole des jeunes", qu'il a fait longuement acclamer par des dizaines de milliers de fans, certains émus aux larmes, avant la cérémonie religieuse. Durée: 02:18

Vos réactions doivent respecter nos CGU.