Le livreur mort après un contrôle routier à Paris a succombé à une asphyxie avec "fracture du larynx" d'après une première autopsie

par BFMTV

Le livreur en scooter mort dimanche après un contrôle routier à Paris, a succombé à une asphyxie consécutive à "une fracture du larynx", d'après une première autopsie. Des résultats qui "soulèvent des questions légitimes" d'après le ministre de l'Intérieur. Cédric Chouviat circulait à scooter lorsqu'il a été contrôlé. La famille dénonce "une bavure policière."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.