Le cri l'alarme de la directrice de la prison de Fleury-Mérogis

par BFMTV

Dans un courrier daté du 20 juin, que BFMTV s'est procuré, la directrice de la prison de Fleury-Mérogis tire la sonnette d'alarme sur les conditions de détention au sein de son établissement. "En un week-end, nous avons écroué 85 personnes", écrit-elle au préfet de l'Essonne et à l'administration pénitentiaire. Elle décrit une situation intenable, avec 10 matelas au sol dans certaines cellules, 16 depuis ce courrier. Une gestion d'autant plus délicate que Fleury-Mérogis compte 109 détenus incarcérés pour des faits de terrorisme.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU