Le CEF, prison sans barbelés pour jeunes récidivistes

par afp

Depuis le meurtre de la jeune Agnès au Chambon-sur-Lignon fin 2011, commis par un lycéen sous contrôle judiciaire, les hommes politiques de droite comme de gauche parlent de généraliser les centres éducatifs fermés (CEF). A quelques kilomètres de Valence, est situé l'un de ces centres, spécialisé dans le suivi psychologique. Reportage. Durée: 02:14

Vos réactions doivent respecter nos CGU.