La vente de Rafale à l'Egypte critiquée par Amnesty

par afp

La France devrait conclure lundi le premier contrat à l'exportation de son fleuron aéronautique, le Rafale, dont 24 exemplaires vont être vendus à l'Egypte. Une décision qui inquiète Amnesty International. Durée:00:52

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU