"La rue arabe ne fête pas Ben Laden comme un héros" (Fillon)

par afp

François Fillon s'est réjoui mardi 3 mai que "la rue arabe ne fête pas Oussama Ben Laden comme un héros" et a exprimé l'espoir que la mort du chef d'Al-Qaïda, couplée aux révolutions arabes, aboutisse à l'avènement de la démocratie et du respect des droits de l'Homme dans cette région. Durée:01:12

Vos réactions doivent respecter nos CGU.