La prolongation de l'état d'urgence inquiète certains élus

par Libé Zap

Bien que votée à la quasi unanimité à l'Assemblée nationale le 19 novembre, la prolongation pour trois mois de l'état d'urgence est de plus en plus sujette à la critique. Défendue par la droite et le Parti socialiste qui voient dans cette mesure un moyen efficace de lutter contre les terroristes, la prorogation de l'état d'urgence et la possible révision de la constitution font craindre au secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent, comme aux représentants d’Europe écologie-Les Verts, une diminution des libertés individuelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.