La prison de Condé-sur-Sarthe toujours bloquée après l'agression

par afp


Des barrages de feux de pneus, palettes de bois et vieux meubles dégagent d'épaisses fumées sur la route menant à la prison d'Alençon/Condé-sur-Sarthe. Le centre pénitentiaire où deux surveillants ont été grièvement poignardés mardi par un détenu radicalisé, est bloqué pour la deuxième journée consécutive par une centaine de surveillants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.