La justice américaine met fin au règne Blatter

par euronews (en français)

Sepp Blatter a fini par jeter l‘éponge. Au cœur de la tempête, le patron de la FIFA, resté droit dans ses bottes et imperturbable renonce finalement. Il estime ne pas avoir le soutien de l’intégralité du monde du football. Dernier épisode en date du scandale de corruption qui éclabousse l’organisation.

La Fédération internationale de football a vécu une semaine noire. Le 27 mai, dans cet hôtel 5 étoiles de Zurich, sept des principaux dirigeants de la FIFA sont interpellés à la demande de la justice américaine. Elle enquête sur des faits de corruption remontant à près de 25 ans.

La seule image qui circulera de cette arrestation coup de poing, c’est une vidéo amateure, filmant un homme dont on ignore l’identité, caché sous un drap de l’hôtel, entouré par des policiers. Une image qui ternit celle de la Fédération.

Le même jour, le FBI mène un raid à Miami, dans les locaux de la CONCACAF, la confédération d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes. Les deux affaires sont

Vos réactions doivent respecter nos CGU.