La folie du crack

par BFMTV

Sur les lignes 12 et 4 au nord de Paris, leur présence est quotidienne. À la station Marcadet Poissonnier, une femme simplement assise sur le quai allume sa pipe à crack. Certaines stations du nord de Paris sont ainsi devenues des lieux de deal, où les usagers côtoient au quotidien les toxicomanes. Pour lutter contre ce fardeau, un groupe de treize policiers spécialisés surveillent les dealers, depuis une cabine de la RATP. Mais comment font-ils pour intervenir face à des transactions souvent furtives? Tout d’abord, les policiers opèrent en civil. Ils savent également reconnaître les dealers "dans leur apparence" et attendent d’assister à une transaction pour pouvoir intervenir. En effet, sans flagrant délit il est impossible pour eux d’interpeller. Très souvent, les dealers cachent la drogue dans leur bouche pour pouvoir l’avaler en cas d’interpellation. Les vendeurs de crack risquent jusqu’à 5 ans de prison et 75.000 euros d’amende. - Un document "Grand Angle BFMTV" du lundi 12 février 2018. Grand rendez-vous de décryptage et de reportages, « GRAND ANGLE » propose aux téléspectateurs de prendre le temps de revenir sur les grands événements de la journée. A la présentation de ce format unique, en prenant le temps nécessaire à la télévision, Jean-Baptiste Boursier reçoit, à l’issue de la diffusion de deux longs reportages, des invités en lien avec les thèmes abordés pour commenter, s’interroger, débattre, expliquer et apporter des clés de compréhension de l'actualité. Bruno Jeudy et Salhia Braklia décryptent eux les coulisses de la politique avec leur regard. BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.