L'emploi, problème n°1 des jeunes marseillais qui hésitent entre colère et résignation - 08/11

par BFMTV

Alors que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault se rend à Marseille vendredi pour annoncer un plan d'aide de plusieurs milliards d'euros en faveur des transports, de l'emploi ou de la sécurité, les Marseillais affichent leur scepticisme. Dans les cités, le chômage touche les deux tiers d'entre eux. A cinq mois des municipales, beaucoup de Marseillais ne croient pas vraiment à la "priorité" énoncée par le Premier ministre de "désenclaver les quartiers Nord".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.