L'aventure commence pour les Atelières, ex-Lejaby

par afp

Muriel Pernin a lancé lundi 14 janvier à Villeurbanne près de Lyon la production de la société de lingerie « Les Atelières », née sur les décombres de Lejaby. Elle emploie aujourd'hui 26 personnes de 20 à 60 ans en CDI et payées au minimum 1.300 euros mensuels. Les liens n'ont pas été rompus avec la marque. La "Maison Lejaby", son nouveau nom, fait désormais fabriquer la plupart de ses dessous en Tunisie tandis que sa collection de luxe, s'affiche "made in France". Durée: 01:02.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.