L'annonce fracassante de Bertrand Cantat

par 6MEDIAS

Bertrand Cantat a fini par céder. Mis sous pression par plusieurs groupes féministes depuis son retour artistique, l'artiste a semble-t-il renoncé à la scène. Dimanche 10 juin au soir, en concert à Bruxelles, l'ex-leader de Noir Désir s'est fendu d'une déclaration qui laisse peu de place au doute, concernant ses intentions. "Merci, ça fait plaisir. Surtout pour la dernière date de la tournée et la dernière date tout court", aurait-il lancé à son public, selon le quotidien La Dernière Heure. Une information confirmée par le bassiste de Bertrand Cantat, Pascal Humbert, au journal belge. "C’est notre dernière, probablement la toute dernière. Et nous sommes très heureux que ce soit à Bruxelles", a-t-il déclaré. Après le décès en 2003 de Marie Trintignant à la suite d'un très profond coma causé par les coups de Bertrand Cantat, son compagnon de l'époque, ce dernier avait été condamné en 2004 pour homicide involontaire. Libéré en 2007 pour bonne conduite et placé sous contrôle judiciaire, il avait entamé son retour artistique en 2008. Devenu la cible de groupes féministes pour cette affaire judiciaire, l'artiste est également perturbé par une autre affaire, celle du suicide de son ex-femme, Krisztina Rády, en 2010. Autant de dossiers qui n'avaient pas suffi à dégoûter les fans de l'artiste de 54 ans, mais qui auront eu raison de son amour de la scène.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU