L'ancien PDG de Vivarte : «Je ne suis ni un voleur, ni un menteur !»

par Libé Zap

Marc Lelandais est soupçonné d'avoir touché à son départ du groupe un chèque de plus de trois millions d'euros. Il a assuré vendredi sur Europe 1 que les documents qui l'accablent «sont faux».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.