L'affaire Morandini ou la résurrection du délit d'incitation au vice

par Le Parisien

L’animateur Jean-Marc Morandini vient d’être mis en examen pour « corruption de mineur ». Cela n’a rien à voir avec l’affaire Zahia où Franck Ribéry et Karim Benzema avaient été mis en cause pour sollicitation de prostitution de mineur. La corruption de mineur, c’est autre chose : c’est une forme d’incitation au vice qui se manifeste par deux éléments. Delphine Meillet, avocate au barreau de Paris, nous explique quels sont ces deux éléments caractéristiques de la corruption de mineur.

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.