L'accueil des réfugiés syriens alimente le débat politique aux Etats-Unis

par libezap

Malgré la menace de veto du président Barack Obama, le Congrès américain a adopté jeudi une mesure pour suspendre l'accueil de réfugiés syriens et irakiens. Au coeur du débat politique aux Etats-Unis depuis les attentats de Paris, cette question divise les candidats à la présidentielle. Si, à l'instar du favori républicain Donald Trump, certains s'opposent catégoriquement à l'accueil de réfugiés syriens, le camp démocrate en appelle aux valeurs et au devoir humanitaire des Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.