L'accueil des migrants venus de Calais divise les élus

par Libé Zap

Les opérations d'évacuation ont repris mardi matin sur le camp de de Calais pour la deuxième journée consécutive. Lundi, 2 300 migrants ont pris le bus pour rejoindre des centres d'accueil. Mais alors que les premiers cars sont arrivés hier à destination, certains élus, à l'instar des députés FN et Les Républicains Marion Maréchal-Le Pen et Eric Ciotti, demeurent réfractaires à l'idée de les accueillir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.