Karachi: les familles de victimes exclues du volet financier

par afp

La cour d'appel de Paris a refusé lundi 31 janvier la constitution de partie civile de familles de victimes de l'attentat de Karachi au Pakistan en mai 2002 dans le volet qui concerne des soupçons de corruption sur un contrat d'armement franco-pakistanais conclu en 1994. Durée: 00:51

Vos réactions doivent respecter nos CGU.