Julian Assange : la justice britannique autorise l'extradition, «un signal désastreux pour la liberté de la presse»

par Le Parisien

Le fondateur de WikiLeaks risque 175 ans de prison, dans une affaire dénoncée par des organisations de défense des droits humains comme une grave attaque contre la liberté de la presse. Olivier Tesquet, journaliste et co-auteur du livre «Dans la tête de Julian Assange» revient sur cette affaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.