Joël Robuchon et le Japon, une histoire d'amour et de wasabi

par afp

Joël Robuchon, décédé lundi, avait découvert le Japon en 1976, tout juste nommé Meilleur ouvrier de France, sur les pas de Paul Bocuse, autre Dieu vivant vénéré des gastronomes nippons.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU