Jean-Claude Mailly: "un peu de souplesse, Monsieur le Premier ministre!"

par BFMTV

Quelques heures avant le départ de la manifestation contre la loi Travail ce jeudi depuis la Place de la Bastille, François Hollande a réaffirmé sa volonté d’aller "jusqu’au bout" sur ce projet de loi contesté. Interrogé dans le cortège à quelques minutes du départ, Jean-Claude Mailly, le leader de Force ouvrière, a regretté l’intransigeance de l’exécutif. "Pour que ça passe, il faut discuter. C'est aussi simple que ça. Le rapport de force continue", déplore-t-il. Et le syndicaliste d’en appeler à Manuel Valls : "Nous, nous avons fait des propositions, des contre-propositions, pour le moment le Premier ministre n’a pas bougé de sa position initiale donc un peu de souplesse, Monsieur le Premier ministre!", a-t-il lancé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.