Ils installent leur sono sur les quais et font danser Paris

par Le Parisien

L’événement n’était annoncé que depuis la veille et pourtant, plus de 3000 personnes ont fait le déplacement. Le mouvement Radio Cargo organisait ce samedi 21 mai son cinquième « open air ». Pendant près de 6 heures, plusieurs DJ se sont succédé pour mixer en plein air, sur les quais de Seine, à Paris.

Le projet a été créé par deux amis : Jérôme, alias Jay, 26 ans ; et Dan, alias Danski, 24 ans. « A Paris, aujourd’hui, c’est impossible de faire la fête, estime Jérôme. On ne peut rien faire, tout est interdit. Donc on se donne le droit, et ça marche. »

Le lieu, au niveau du pont Louis-Philippe, n’a pas été choisi au hasard. « C’est le seul endroit où on ne dérange pas trop le voisinage parce qu’ici, il n’y a que des touristes, et surtout, il n’y a pas de caméra, explique-t-il. C’est bonne ambiance, les policiers n’ont pas de raison de nous dire d’arrêter. »

Ce jour-là pourtant, la police municipale vient ordonner l’arrêt de la musique. La pause ne sera que de courte durée. « S’il y a une amende, on fait une cagnotte Lydia ? demande Dan au micro. Vous êtes chauds ? ». Pour la La foule, c’est un grand « oui ». Radio Cargo poursuivra jusqu’à 20 heures. La prochaine fois, ce sera dans un autre lieu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.