Hollande à Cuba : la gauche salue une visite «historique»

par Libé Zap

François Hollande est en déplacement à La Havane ce lundi. Il est le premier chef d'Etat occidental à se rendre à se rendre à Cuba depuis l'annonce du dégel entre l'île et les Etats-Unis par Barack Obama. Un déplacement salué par la gauche.

«Le président a raison». Le secrétaire d'Etat à la Réforme de l'Etat et à la Simplification Thierry Mandon a assuré lundi sur i-Télé qu’«avec le vent d’ouverture» qui souffle sur l’île, «la France veut être présente». Un avis partagé par le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, qui qualifie ce déplacement d’«historique».

«C'est le premier dirigeant occidental à venir depuis le dégel des relations entre Cuba et les Etats-Unis», précise-t-il. Pour lui, cette visite «démontre que la France peut être présente en Amérique latine au-délà des Caraïbes».

L'ancien porte-parole du NPA Olivier Besancenot espère pour sa part que la «présence à Cuba» de François Hollande servira «à obtenir [...] la levée de l'embargo économique qui pèse sur l'île depuis 1962». «C'est quelque chose qu'on souhaite pour tout le peuple cubain qui a souffert de ce boycott économique unique de la part de la communauté internationale et de la France qui pendant très longtemps s'est alignée sur la politique des Etats-Unis».

Quant à Emmanuelle Cosse (EE-LV), elle espère que «François Hollande aura l'occasion de parler avec Raul Castro de la question de la démocratie dans ce pays».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.