Henri Guaino sur la disparition de 700 migrants : «Un chaos généralisé dont nous sommes en partie responsables»

par Libé Zap

L’ex-conseiller de Nicolas Sarkozy a assuré lundi sur LCI que «le président Sarkozy était devant un choix tragique» en décidant en 2011 de s'immiscer dans le conflit en Libye, entraînant la mort du président libyen, Mouammar Kadhafi. Au total, 1 000 migrants de Lybie ont perdu la vie depuis janvier. Henri Guaino affirme toutefois que «ce chaos généralisé» était la meilleure solution afin de respecter «un cas de conscience».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.