Harcèlement : Marlène Schiappa interpellée par une actrice

par 6MEDIAS

La tribune défendant "la liberté d'importuner" signée par 100 femmes dont Catherine Deneuve dans Le Monde n'en finit plus de faire des remous. L'actrice italienne, Asia Argento, l'une des premières à avoir dénoncé le comportement d'Harvey Weinstein, a interpellé sur Twitter la secrétaire d'État chargée de l'égalité femmes/hommes, lui demandant de réagir à ce qu'elle qualifie "d'article déplorable". Une requête à laquelle a répondu Marlène Schiappa, sans néanmoins condamner la tribune. "Chère @asiaargento, je n’ai pas connaissance d’un homme qui aurait été renvoyé pour avoir 'touché le genou d’une femme' par inadvertance en France comme décrit ici, mais s’il existe, qu’on me le présente...!", a tout de même écrit la secrétaire d'État. Pour rappel, les signataires de la tribune dénoncent "le puritanisme" et "la justice expéditive" qui ont suivi l'affaire Weinstein avec notamment les hashtag #metoo et #balancetonporc sur les réseaux sociaux.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU