Grexit : Philippot espère un «premier recul historique de l'Union Européenne»

par Libé Zap

Le gouvernement grec organisera le 5 juillet un référendum. Invité sur France Info, le vice-président du Front national dit espérer un «premier recul historique de l'Union Européenne». Se revendiquant anti-européen, il estime que «l'avancée de cette machine européiste n'est pas inexorable».

Florian Philippot rappelle qu'en 2009, un référendum devait déjà avoir lieu mais a été contré par l'ex-président de la République, Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande, Angela Merkel. Un scénario qu'il espère ne pas voir se reproduire. «On va y arriver, de toute façon, mais j'espère que ça ne va pas nous coûter trop cher d'ici-là», explique-t-il sur France Info.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.