"Grace à Dieu" autorisé: "Ce film ne se veut pas être un outil de condamnation" affirme un représentant des victimes

par BFMTV

La justice a autorisé ce lundi la sortie en salles du film Grâce à Dieu, sur l'affaire Preynat, un prêtre accusé de pédophilie. François Devaux, président de l'association "La parole libérée" se félicite de cette décision.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.