Gérard Larcher à propos de Claude Bartolone : «pas facile d'être à la fois arbitre et joueur»

par Libé Zap

Le président du Sénat considère que Claude Bartolone «doit parler avec son bureau» d'une éventuelle démission de son poste à l'Assemblée nationale. «Cette décision lui appartient, ça n'est nullement incompatible», a-t-il précisé. «Les élections régionales, avec 13 régions en métropole, ça va être un enjeu politique majeur». «Ça ne sera pas facile d'être à la fois l'arbitre et le joueur», estime-t-il mardi sur LCI.

«Personnellement, je considère que présider une assemblée est une responsabilité qui l'emporte sur toutes les autres. Moi je ne me serais pas mis dans cette situation», a-t-il avancé. «Et de toute façon, je vais vous dire : Valérie Pécresse sera la prochaine présidente de la région Ile-de-France.»

Claude Bartolone est le chef de file du Parti socialiste pour les élections régionales en Ile-de-France. Son opposante UMP, Valérie Pécresse, a affirmé dimanche qu'elle démissionnerait de la présidence de l'Assemblée nationale si elle était à la place du député socialiste. «Les Franciliens ont besoin d'un candidat à 100 % [...] qui s'engage pour eux», a-t-elle déclaré dans «Le Grand rendez-vous» d’i-Télé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.