Fuyant le dernier réduit de l'EI, deux Françaises racontent

par afp


Deux Françaises fuyant le dernier réduit du groupe Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie indiquent que de nombreux étrangers se trouvent toujours dans la poche jihadiste, assurant que l'organisation ultra-radicale empêche leur sortie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.