Fusillade au Canada: sur les traces du loup solitaire

par BFMTV

L'enquête avance sur le tireur à l'origine de la fusillade qui a eu lieu au Parlement canadien mercredi. Michael Zéhaf-Bibeau montrait de plus en plus des signes de radicalisation. En rupture avec sa famille, il s'était récemment converti aux thèses jihadistes et voulaient rejoindre la Syrie. L'homme se faisait de plus en plus appeler "Abdul" et avait été exclu d'une mosquée de la banlieue de Vancouver. Dans la métropole de l'ouest canadien, il s'était par ailleurs lié à Hasibullah Yusufzai, un Canadien accusé d'avoir rejoint le groupe Etat islamique en Syrie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.