Ford: inquiète pour sa "sécurité", la direction fait faux bond

par afp

La direction de Ford Europe a renoncé à se rendre jeudi 14 mars à Blanquefort, en Gironde, pour informer le personnel sur l'avenir du site que le constructeur automobile abandonnera après 2019. Elle invoque des craintes sur la "sécurité" de ses représentants. Une décision qui a vivement fait réagir les représentants du personnel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.