Fabius : une intervention en Irak seulement si elle est relayée par "un Irak uni"

par 6MEDIAS

PARIS - 20 juin 2014 - Interrogé sur une éventuelle intervention militaire en Irak, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, ne l'a pas exclue à condition qu'elle soit relayée par un Irak uni. La France pourrait participer à une action armée sous la double condition que l'Irak le demande et que ce soit approuvé par l'ONU, a précisé sur BFM / RMC le ministre.

Le gouvernement irakien de Nouri al-Maliki, au pouvoir depuis 2006, est miné par les divisions confessionnelles et confronté à la progression fulgurante des groupes djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant, EIIL). L'EIIL a pris la deuxième ville d'Irak, Mossoul, une grande partie de sa province Ninive (nord), de Tikrit et d'autres secteurs des provinces de Salaheddine (nord), Diyala (est) et Kirkouk (nord).

De son côté, le président américain, Barack Obama, a annoncé vendredi que les États-Unis étaient prêts à envoyer jusqu'à 300 conseillers militaires en Irak pour "entraîner, assister et soutenir" les forces irakiennes face aux djihadistes sunnites.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.