Escalade : ce sont les champions de France de bloc

par leparisien

Un chausson décalé de quelques millimètres sur la paroi ou une main mal positionnée sur le module et c’est la chute. L’escalade bloc ne pardonne aucune approximation. Cinq mètres de haut et seulement quelques mouvements pour accéder à la dernière prise, et y poser pendant 3 secondes ses deux mains. Mais que d’énergie dépensée ! Le bloc concentre en quelques secondes la force physique pure et la technique de l’escalade traditionnelle, mais sans corde. Dimanche 4 mars 2018, Fanny Gibert et Manu Cornu qui sont devenus les maîtres en France de la discipline en remportant les championnats de France d’escalade bloc à Massy. Peut-être la première étape vers une médaille aux JO de Tokyo en 2020 où le bloc fera son entrée dans la grande famille olympique pour la première fois de son histoire. Faire une voie de bloc, c’est savoir alterner entre sauts impressionnants entre deux prises ou tenir du bout du pied sur quelques millimètres de résine, tout en gardant un mental d’acier pour ne pas se résigner à la première chute sur les épais matelas. Le bloc est né en France à Fontainebleau dès le début du XXe siècle où les premiers grimpeurs s’entranaient sur les gros rochers de grès caractéristiques de la forêt du sud de la région parisienne. Aujourd’hui, la discipline attire un large public avec de nombreuses salles qui s’ouvrent en France. Retrouvez l'info en temps réel avec Le Parisien : >> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU