Disparus de Mourmelon: le mystère demeure

par BFMTV


De 1980 à 1987, huit jeunes hommes dont sept militaires disparaissent successivement en faisant de l'autostop à Mourmelon. La presse s'est emparée de l'affaire en évoquant le "triangle maudit: Mourmelon, Suippes, Mailly". En 1988, les gendarmes interpellent un militaire en flagrant délit de viol et séquestration sur un Hongrois. Il s'agit de Pierre Chanal. En 1990, l'adjudant-chef a été condamné à 10 ans de réclusion pour ce crime. Il sera libéré en 1995 après 8 ans de prison. Grâce aux progrès de la science, l'ADN de trois des disparus de Mourmelon est identifié et Pierre Chanal devra à nouveau être jugé, le 13 mai 2003. Mais son procès n'aura jamais eu lieu, car le suspect s'est suicidé la veille, emportant avec lui ses secrets. On y revient avec Maître Gérard Chemla, avocat de plusieurs familles de victimes dans l'affaire des disparus de Mourmelon. - Affaire suivante, du dimanche 4 novembre 2018, présentée par Philippe Gaudin et Dominique Rizet, sur BFMTV.


Chaque dimanche, l'émission pilotée par Philippe Gaudin avec à ses côtés Dominique Rizet, consultant police/justice BFMTV, traite d'un événement majeur de la semaine, ainsi que d'autres affaires qui sont revenues sur le devant de la scène.


BFMTV, 1ère chaîne d'information en continu de France, vous propose toute l'info en temps réel avec 18h d'antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.