Disparues de Perpignan : le jour où une trace ADN a permis de confondre Jacques Rançon

par francetvinfo

Le procès de l'affaire des disparues de la gare de Perpignan, qui avait terrorisé toute une ville au tournant des années 2000, s'est ouvert pour trois semaines lundi 5 mars 2018. Celui que l'on surnommait le "tueur de la gare", Jacques Rançon, a été confondu grâce aux progrès de la police scientifique… Extrait du magazine "13h15 le dimanche".Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/disparues-de-perpignan/video-disparues-de-perpignan-le-jour-ou-une-trace-adn-a-permis-de-confondre-jacques-rancon_2646696.html

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU