Disparues de Perpignan : le jour où une trace ADN a permis de confondre Jacques Rançon

par francetvinfo

Le procès de l'affaire des disparues de la gare de Perpignan, qui avait terrorisé toute une ville au tournant des années 2000, s'est ouvert pour trois semaines lundi 5 mars 2018. Celui que l'on surnommait le "tueur de la gare", Jacques Rançon, a été confondu grâce aux progrès de la police scientifique… Extrait du magazine "13h15 le dimanche".Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/disparues-de-perpignan/video-disparues-de-perpignan-le-jour-ou-une-trace-adn-a-permis-de-confondre-jacques-rancon_2646696.html

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.