Disparition de Maëlys: quels sont les moyens déployés

par BFMTV

De gros moyens ont été déployés depuis ce matin dans le cadre des avancées sur l’affaire Maëlys. Nordahl Lelandais, mis en examen pour enlèvement, séquestration et meurtre, a affirmé à la justice qu’il souhaitait que Maëlys soit retrouvée, six mois après la disparition de la fillette. Extrait à sa demande de sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), le suspect s’est rendu au Palais de Justice de Grenoble pour s’entretenir avec les juges d’instruction, puis à la gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin (Isère). Un important cortège de véhicules de gendarmerie a ensuite pris la direction de Domessin (Savoie), où Nordahl Lelandais et les magistrats instructeurs effectuent des fouilles. Dans ce convoi, des équipes de recherche sinophile, des guides de haute montagne et des maîtres chiens, ainsi qu’un véhicule de l’identification criminelle de la gendarmerie de l’Isère.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.