Détention de Salah Abdeslam: "Ça peut paraître choquant mais c'est l'application du règlement"

par BFMTV

Dans un courrier adressé vendredi au ministre de la Justice, Thierry Solère s'est indigné des conditions de détention de Salah Abdeslam. Incarcéré dans la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, le dernier survivant des commandos responsables des attentats du 13 novembre y bénéficie en effet d'une cellule personnelle et d'appareils de sport réservés à son usage. Simple "application du règlement", tempère Georges Fenech sur le plateau de BFMTV. Le député Les Républicains du Rhône, également président de la Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'Etat pour lutter contre le terrorisme, rappelle qu'"à partir du moment où un détenu particulièrement signalé est à l'isolement, il doit être totalement isolé", et a également "un certain nombre de droits qu'une démocratie doit respecter".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.