Des manchots refusent qu'on baisse la qualité de leur poisson

par LeHuffPost

INSOLITE - Au Japon, la hausse des prix et des matières premières n’a pas uniquement touché les entreprises et les ménages. Les manchots et les loutres de l’aquarium d’Hakone-en, situé au sud-ouest de Tokyo, en ont ressenti les effets jusque dans leurs assiettes. Leur nourriture habituelle, du chinchard japonais (aji) gras a été remplacée par du maquereau tacheté (saba) moins cher. Et, comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessus, ça ne leur plaît pas du tout.

Les soigneurs qui s’occupent d’eux au quotidien et les nourrissent sont obligés de faire preuve d’inventivité. Les manchots refusent de manger le maquereau qu’on leur propose et détournent carrément la tête. 

Le saba représente une part croissante de l’alimentation des animaux de l’aquarium en raison de l’augmentation du prix du chinchard. La hausse est due à la hausse des coûts d’importation et des prix de l’énergie causée par les tensions sur l’économie mondiale dues à la pandémie de Covid et à la guerre en Ukraine.

Le prix du chinchard a augmenté de 20 à 30% depuis l’année dernière contrairement à celui du maquereau qui reste contrôlé. L’aquarium, qui abrite 32.000 animaux dont des requins et des phoques, a été touché par l’inflation comme le reste du pays et de nombreuses économies mondiales. Dans le même temps, le coût de fonctionnement de l’aquarium a aussi augmenté de 20% en un an.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.