Délation ou geste citoyen ? A Nice, les habitants autorisés à dénoncer les infractions aux forces de l'ordre

par BFMTV

Déjà équipée de près de 2.000 caméras, la ville de Nice veut renforcer son dispositif de sécurité en s'appuyant sur les citoyens de la ville. Equipés d'une application sur leur mobile, 2.000 d’entre eux pourront devenir des acteurs de la sécurité publique. "La philosophie de cette application c’est de démultiplier l’action des services publics en impliquant les citoyens", explique le maire de Nice Christian Estrosi. Pour cela rien de plus simple, il suffit de filmer l’infraction et de l’envoyer au numéro d’urgence de la ville. Mais les associations s'alarment sur les dérives d'un tel système. Henri Busquet, membre de la ligue des droits de l’Homme à Nice déplore un "côté inquiétant et pétainiste" et compare cela à de la "délation".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.