Condamnée pour blanchiment aggravé, isabelle Balkany affirme qu'il "n'y a pas de corruption"

par BFMTV

isabelle Balkany a été condamnée ce vendredi à quatre ans de prison ferme et dix ans d'inéligibilité pour blanchiment aggravé. A la sortie du tribunal, elle a affirmé qu'il "n'y a pas de corruption".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.